Les Chroniques d'Isaia

Bienvenue dans le monde des rêves, ami voyageur ! Tu découvriras ici l'univers d'Isaia, ses légendes, ses maléfices, ses héros de guerre et ses créatures mystiques. Deviens à ton tour un héros d'Isaia en pénétrant dans le JDR basé sur le roman!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Extrait Chapitre 8 - "Confrontation"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tisseur de Rêves
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 184

Feuille de personnage
Race: Administratorus Rex
Classe: Ecrivain
Réputation:

MessageSujet: Extrait Chapitre 8 - "Confrontation"   Dim 29 Nov - 13:57

- Contemplant les murs blancs de ma cellule, je chérissais mon insanité… Je ne souhaitais pas m’en défaire, c’était là le seul trésor que je possédais. Je me détruisais, lentement, très lentement…mais était-ce réellement négatif ? Non…j’aimais cet état autodestructeur…j’aimais cette souffrance…souffrance ? Non, il n’y avait aucune souffrance en moi…rien…il n’y avait rien…mon cœur, mon être tout entier n’était empli que de vide ! Je savais que, si je sortais de cet état, je serais de nouveau confronté à la réalité : la peur, l’angoisse constante, la souffrance éternelle, l’effroi face à la mort inévitable et grandissante. Tandis que, si je restais dans cet état de semi conscience, je pourrais mourir, cela ne changerait rien, puisque je n’étais rien, je ne ressentais rien, absolument…rien…le néant absolu…paisible et serein… Alors j’ai fini par tout rejeter, toutes ces choses inutiles qui me rattachaient au monde. J’ai détruis mes attaches une par une, puis je me suis détruis moi-même. J’ai annihilé ce qui faisait de moi ce que j’étais, jusqu’à mon humanité même, et je me suis laissé porter vers le monde des ténèbres, là où plus rien ne raviverait mes peurs et mes souffrances. Alors je me suis senti bien. J’étais seul, j’avais tué et trahi mes proches, je n’avais nul endroit où aller désormais, nul but dans la vie, pas même le moindre espoir de rédemption ou d’affection…et je me sentais bien. Suis-je un monstre ? Suis-je fou ? Peut-être…quelle importance ? Rien n’a d’importance, pas même ce tas de chair dans lequel je suis emprisonné. Tout me dégoûte : ce monde, ces autres sacs de viande, moi-même je me dégoûte ! La mort me dégoûte ! Alors que me reste-t-il ? Rien. Et c’est dans ce ‘rien’, que je me suis réfugié… Loin de toutes ces absurdités…loin de moi-même…des autres…du monde… Puissé-je alors être mort sans m’en être rendu compte…

_________________
~*~ Ce forum est protégé par :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Achetez le livre sur : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-isaia.my-rpg.com
 
Extrait Chapitre 8 - "Confrontation"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'énigmatique " Pottermore"
» SGU "Air" 1x01-02-03 [SPOILERS!]
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "Sud"
» Les "toulousains" et les EC en Allemagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Isaia :: Libre Consultation :: Livre Troisième - La légende d'Edonis-
Sauter vers: