Les Chroniques d'Isaia

Bienvenue dans le monde des rêves, ami voyageur ! Tu découvriras ici l'univers d'Isaia, ses légendes, ses maléfices, ses héros de guerre et ses créatures mystiques. Deviens à ton tour un héros d'Isaia en pénétrant dans le JDR basé sur le roman!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les elfes : eldariens et elfes noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tisseur de Rêves
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 184

Feuille de personnage
Race: Administratorus Rex
Classe: Ecrivain
Réputation:

MessageSujet: Les elfes : eldariens et elfes noirs   Ven 13 Nov - 16:20

Les elfes dans le monde d'Isaia:





"Il leur conta alors une très ancienne légende eldarienne qui remontait à l’Âge Noir. Vaël, dieu de la rêverie et de la musique, aurait vu le jour dans l’Aunwe. Il était considéré comme étant le premier elfe issu du Dieu Créateur, Namenor. Il aurait contribué à la restauration de la magie sur Isaia et aurait protégé les siens lors de l’Âge Noir en remportant une bataille contre l’Empire. Mais le véritable exploit de Vaël fut celui d’avoir planté une unique graine au centre même du monde, au centre même de Kristalia, à la frontière entre les actuelles terres libres et chaotiques, dans un lieu bordé par de hautes montagnes…
De cette graine naquit l’arbre sacré Yggdrasil."

[Livre I, Ch. 3 Féérie]




"- Nous étions un peuple uni lors du Second Âge. L’Âge Noir nous a divisés. Face à la suprématie de l’Empire, notre race a évoluée. Beaucoup d’elfes ont migré vers les côtes près de l’Astirian, à l’ouest, et ont disparu sans laisser la moindre trace. Peut-être ont-ils trouvé quelque chose par-delà l’océan, un refuge, une île, que sais-je…
Mon peuple n’a pas voulu céder face à la menace. L’Eirun a toujours été notre territoire, et nous l’aimions. Jadis, personne ne voulait quitter les forêts, nous ne pouvions imaginer être soumis à l’agressivité constante d’une vie citadine. Nous nous sommes battus aux côtés des hommes pour préserver nos terres, et nous avons hérités du surnom d’elfes sylvains. Mais nous avons été trahis.
Certains d’entre nous, séduits par le pouvoir que leur offrait l’Empire, se sont retournés contre nous, et nous ont attaqués. L’Eirun s’est divisée, et la forêt d’Hildegarde délimita le territoire des traîtres. Touchés par la malédiction du Dieu Sombre, leur peau s’est noircie, et la blancheur de leurs cheveux témoigne du phénomène artificiel de leur longévité. Ils sont devenus fourbes et cruels, s’avilissant au fil des âges, et ne vivant plus que pour nous anéantir. Leur haine est devenue leur seule raison d’exister.
Mais à travers leurs yeux de braise, je ne peux m’empêcher de voir ce qui jadis aurait pu être un frère, et je me lamente du pouvoir toujours plus grand de Neùri… Notre cœur est si faible, n’est-ce pas ? Cela m’attriste, et je n’ai jamais pu consentir à répondre à cette guerre sans fondement… Aucune guerre n’a de réel fondement, d’ailleurs… Les elfes noirs ont juste oublié quelle était la raison d’être de notre peuple. Nous avons toujours vécus selon la nature et les arts. Nous avons développés en premier l’écriture, nous avons crées les instruments et les chants, et nos balades elfiques sont réputées dans tout Kristalia. Nous avons utilisés les arts martiaux comme des danses, nous avons cherchés à aiguiser notre esprit avant d’aiguiser nos lames, et nous privilégions le pacifisme plutôt que de répondre aux conflits."


[Livre I, Ch. 5 Révélations, Aldaron s'adressant à Zane]

~*~


Les elfes se divisent en plusieurs races dont deux seulement sont connues sur Kristalia : les Eldariens, elfes sylvains de la forêt de l'Eirun, vivant dans la glorieuse Cité Blanche d'Eldair'Kan, et les elfes noirs, avilis par l'Empire, peuplant la Forêt Noire d'Hildegarde aux abords de l'Eirun, et vouant une rivalité sanglante aux Eldariens.

Les Eldariens sont un peuple pacifique, réputés pour leur sagesse et leur diplomatie. N'ayant que très peu confiance en l'humanité, ils se sont néanmoins reclus dans leur Cité Blanche, et ont peu à peu oubliés l'Alliance qui jadis les unissait à la race humaine.
Peuple des arts, de la musique, des lettres et de la nature, les Eldariens sont très civilisés, et suivent une éducation très stricte. Ils ont pour devoir d'honorer Vaël, Dieu des arts ancestraux, et de protéger la forêt, lieu de culte et de quête intérieure. Tous les Eldarien sont élevés dans le respect des traditions, et sont chargés de transmettre l'héritage de leur culture.
La société eldarienne est régie par de nombreux codes de bienséance et de conduite face aux conflits: respect d'autrui et de la société, pacifisme et diplomatie, ouverture d'esprit et compassion, sensibilité, droiture, courage, investissement, amitié, vérité, sincérité, sacrifice.
La société eldarienne est régie par un Conseil dont les membres sont élus au mérite. Ce Conseil possède le pouvoir décisionnel. Le roi d'Eldair'Kan influence le Conseil, mais ne possède qu'un pouvoir minime. Il n'y a aucun droit du sang chez les Eldarien.

Face à une société si codifiée, les elfes noirs se marginalisent et rejettent le pacifisme de leurs semblables. Jugés lâches et superficiels par les elfes noirs, les Eldariens deviennent leur première cible. Les elfes noirs rejoignent l'Empire dont les idéaux de conquête et de grandeur semblent plus attrayants que la vie paisible en communion avec la nature. Devenue une race guerrière, les elfes noirs multiplient les cultes au Dieu Sombre et aux Esprits afin d'amplifier leurs pouvoirs. Touchés par la malédiction, leur durée de vie s'est prolongée, leur physique s'est transformé, et ils se découvrirent de nouveaux pouvoirs. Aveuglés par la colère d'un Dieu de haine et de destruction, les elfes noirs ne vivent plus que pour détruire l'image haïssable que leur renvoient les Eldariens.

~*~


Si vous choisissez d'incarner un Eldarien, vous serez alors un défenseur des opprimés et de la nature. Vous vivrez dans les forêts et les lieux reclus, et vous vous méfierez de l'humanité et de ses sentiments si effrayants. Vous êtes calme, posé, diplomate, pacifique de nature, et vous serez ému par la moindre forme d'art. Vous posséderez un talent artistique inné que vous choisirez, et votre grande sensibilité vous permettra d'entendre les voix de la nature : vous pourrez alors discuter avec les esprits de la forêt, voire même ceux des animaux. Grand ami des fées, vous disposez d'un certain charisme auprès des personnes ou des êtres de réputation positive. Si vous êtes né à Eldair'Kan, vous disposerez d'une éducation stricte : votre personnage bénéficiera d'une connaissance ancestrale lui permettant d'utiliser la magie de la terre.

Si vous choisissez d'incarner un elfe noir, vous serez alors un elfe marginal et anarchique, rongé par la malédiction du Dieu Sombre. Vous vivez en autarcie dans la Forêt Noire, et faites partie d'une tribu gérée par un chef unique élu pour sa réputation. Vous êtes fourbe, cruel, vicieux, machiavélique, et votre unique but dans la vie est de massacrer les Eldarien. La forêt reste néanmoins votre domaine, et vous la transformez pour la rendre hostile aux voyageurs. Vous animez les arbres d'intentions meurtrières, et vous rendez les animaux sauvages et agressifs. Vous êtes obsédés par les cultes et les sacrifices au Dieu Sombre, et vouez une admiration sans limite à sa Prêtresse.
En choisissant cette race, vous bénéficierez d'une connaissance ancestrale vous permettant d"utiliser la pactomancie et la magie noire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-isaia.my-rpg.com
 
Les elfes : eldariens et elfes noirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» [Bande] Elfes noirs.
» Perranor, elfe [Elan] (up)
» Peindre un beau Visage
» J4 elfes gentils contre elfes très méchants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Isaia :: ~ Entrez dans l'autre sphère ~ :: Les races-
Sauter vers: