Les Chroniques d'Isaia

Bienvenue dans le monde des rêves, ami voyageur ! Tu découvriras ici l'univers d'Isaia, ses légendes, ses maléfices, ses héros de guerre et ses créatures mystiques. Deviens à ton tour un héros d'Isaia en pénétrant dans le JDR basé sur le roman!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Dearden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tisseur de Rêves
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 184

Feuille de personnage
Race: Administratorus Rex
Classe: Ecrivain
Réputation:

MessageSujet: Les Dearden   Ven 13 Nov - 16:24

Les Dearden:


"Parmi les partisans de Neùri se trouvèrent quelques rares Aelundel. Maudits par le Créateur, leurs ailes portèrent à tout jamais la Marque de la Honte, symbole de la noirceur de leurs âmes et de leurs péchés. Ceux-là furent appelés Dearden par les Aelundel, et Déchus par les humains. Ils furent longtemps haïs et craints par toutes les races d’Isaia à travers le symbole fort qu’ils véhiculèrent : l’indépendance au prix du sang."

[Livre I, Origine]




"Peu à peu, une sensation désagréable s’incrusta dans sa peau, dans chacun dans ses membres, dans son crâne, jusque dans son cœur même. Quelque chose de désagréable, de plus en plus intense, quelque chose qui commençait à le ronger de l’intérieur, comme des milliers d’épines s’enfonçant dans sa peau, parcourant ses ailes qui se noircissaient peu à peu, le faisant hurler face à ce que Namenor avait crée pour les infidèles : la douleur. Sa transformation semblait tellement horrible, ses cris tellement effroyables, que tous ses fidèles demeuraient choqués, le contemplant, impuissants, terrifiés de finir comme cet être qui se roulait au sol, incapable de se détacher, en proie à un ennemi invisible qui le détruisait. Ses ailes prenaient la couleur de l’obscurité, la Marque de la Honte, marque du péché, marque de la Déchéance.

- Neùri, vous êtes condamné à rejoindre le Nouveau Monde, crée pour la race humaine. Dorénavant, les portes de Catair’Sin vous seront fermées. Vous ne retrouverez plus jamais le chemin de la Cité d’Argent, ni même celui d’Arcadia, vous renaîtrez avec le poids de vos fautes sur Kristalia, ou vous prierez pour le pardon du Dieu. Soyez mortel, et souffrez.

Ceribe voulut intervenir, mais Dùmy faisant partie des Juges, elle l’en empêcha.

- NON ! Arrêtez ! Arrêtez ! Hurlait-il en voulant rejoindre Neùri.
- Arrête, hérétique ! Tes ailes vont se noircir, et tu porteras toi aussi la marque de la honte et du péché !
- Alors je m’arracherai les ailes, si c’est là le prix de la conscience !!"

[Livre IV, Ch 1 Le Premier Âge]

~*~


Les Dearden ne sont autres que des Aelundel ayant renié le Dieu Créateur. Face à la révolte de Neùri et le pouvoir séduisant qu'Il leur offrait, les Aelundel l'ont suivi dans sa déchéance. Ils portent désormais sur leurs ailes décharnées et noircies le poids de la honte et de l'hérésie. Leur but ultime est d'atteindre l'indépendance, la liberté à travers le rejet des lois établies par le Créateur. En suivant Neùri, ils pensaient trouver un nouveau royaume où ils pourraient enfin vivre en harmonie, sans subir la tyrannie d'un dieu jaloux de leurs pouvoirs. Mais Neùri les trahit, et se servit de la Marque de la Honte pour diffuser sa malédiction. Les Dearden, longtemps désignés sous l'appellation de "maudits" ou de "Déchus", sont désormais l'instrument de destruction du Dieu Sombre. Aveuglés par leurs sentiments négatifs, ils œuvrent pour imposer le néant sur Kristalia. Néanmoins, leur soif insatiable de liberté et d'indépendance les aidèrent à sauvegarder leur libre arbitre. De ce fait, beaucoup d'entre eux souffrent de leur condition. Réduits à arracher les âmes des vivants pour survivre, ils s'interrogent souvent sur leur condition, et ce qui les poussent à provoquer exactions sur exactions. Ce sont des êtres de conscience avant toute chose. Certains choisissent de se réfugier dans leur meurtre pour oublier le poids de leurs ailes, d'autres s'exilent en quête de rédemption, mais leur réputation les précède, et ils se souvent diabolisés et traqués par les humains et les elfes.

~*~


Si vous choisissez d'incarner un Dearden, votre passé d'Aelundel sera lourd de conséquences. Proche de l'immortalité, vous avez une grande connaissance du monde céleste et terrestre. Vos pouvoirs sont inquiétants, et c'est la raison pour laquelle vous serez traqué sans relâche par la Sainte Inquisition des Ailes Sacrées. Vous pouvez choisir de poursuivre la voie de Neùri dans l'exaction et le meurtre, en solitaire, ou en rejoignant l'Empire, ou de vous exiler pour trouver rédemption et méditer sur votre déchéance. Cela dit, la malédiction sera très forte chez vous, et si vous vous éloignez de la voie de la destruction, vous subirez milles tourments psychologiques et physiques : votre état de santé s'affaiblira, vous aurez parfois de vives hallucinations visuelles ou auditives, et le meurtre vous procurera une telle extase que vous pourrez à tout moment sombrer et devenir une Créature de l'Hidraz.
Vous possédez des ailes noires que vous pouvez faire apparaître/disparaître à volonté (cela dit, le processus est douloureux, vos ailes perçant la chair de votre dos à chaque fois qu'elles s'éploient).
Etant un fidèle de Neùri, vos pouvoirs sont immenses : vous bénéficiez, de manière innée, de la magie noire et de la nécromancie.
Vous souffrez néanmoins d'un sérieux handicap contre la luminomancie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-isaia.my-rpg.com
 
Les Dearden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Isaia :: ~ Entrez dans l'autre sphère ~ :: Les races-
Sauter vers: