Les Chroniques d'Isaia

Bienvenue dans le monde des rêves, ami voyageur ! Tu découvriras ici l'univers d'Isaia, ses légendes, ses maléfices, ses héros de guerre et ses créatures mystiques. Deviens à ton tour un héros d'Isaia en pénétrant dans le JDR basé sur le roman!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les vampires d'Hildegarde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tisseur de Rêves
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 184

Feuille de personnage
Race: Administratorus Rex
Classe: Ecrivain
Réputation:

MessageSujet: Les vampires d'Hildegarde   Ven 13 Nov - 16:27

Les vampires:




"- Qu’êtes-vous… ? Souffla-t-elle, terrifiée.
- Un vampire. Nous étions humains, autrefois. Mais des Angus nous ont jeté une terrible malédiction, et la marque des ténèbres a dévoré notre âme, nous condamnant à errer à jamais dans l’obscurité. La malédiction des Angus nous force à boire le sang des humains, en plus de leurs âmes. C’est ainsi que mon peuple survit depuis l’Âge Noir. Nous élevons des humains dans nos souterrains afin de continuer notre existence devenue éternelle, et, plus nous nous nourrissons, et plus nous nous découvrons de nouveaux dons… Il y a peu, certains d’entre nous ont trouvé le moyen de l’insuffler à des humains…le pouvoir de…transmettre cette formidable malédiction…que dis-je !...d’offrir à cette race faible l’honneur de s’élever au rang d’être supérieur…"

[Livre II, Ch 6 Le bal des vampires]

~*~


A l'origine, les vampires étaient de simples humains. Subissant la malédiction des Angus, ils se transformèrent en des êtres proches des Créatures de l'Hidraz. Pour survivre, ils durent absorber le sang des autres humains. Certains sombrèrent dans la folie, d'autres gardèrent une conscience totale de leurs actes, et parvinrent à se servir de la malédiction pour renforcer leurs pouvoirs. Ceux-là furent appelés les Sangs Purs.
Quand les Sangs Purs découvrirent comment donner le Baiser, ils transmirent la malédiction telle une peste noire, et assujettirent des humains pour former leur propre société, régie par une hiérarchie très codifiée. Lorsque les vampires découvrirent qu'ils pouvaient donner le Baiser à d'autres vampires pour leur voler leur pouvoir, une véritable guerre fut engendrée, et seuls quelques Sangs Purs choisirent de rester sur le continent de Kristalia.
Les vampires forment alors une société d'aristocrates, qui se définit elle-même comme "supérieure", puissante, hautaine. Elle utilise la race humaine comme du bétail et fait ses propres élevages pour n'être jamais inquiétée par la malédiction. Elle n'éprouve aucune empathie ou compassion, et est souvent le théâtre des plus grandes et superficielles intrigues et mascarades. Tout n'est que subtils mensonges et fourbe machiavélisme. Car enfin, un vampire est une créature avant toute chose, et une créature qui ne vit que pour assouvir ses désirs et ses pulsions.



La Hiérarchie vampirique:

- Les Sangs Purs
- Les vampires assujettis par un Sang Pur
- Les vampires assujettis par d'autres vampires
- Les humains assujettis par les Sangs Purs
- Les humains assujettis par les vampires

"Les Sangs Purs sont les premiers humains à avoir subi la malédiction. Ils étaient nombreux autrefois. Certains ont rejoints les Angus, d’autres ont été tués, et d’autres encore ont su dompter le mal qui les rongeait, et ont tiré profit des formidables pouvoirs que la race des vampires pouvait leur accorder.

En découvrant que boire le sang d’un autre vampire permettait également d’aspirer leurs pouvoirs, les Sangs Purs se sont voués une terrible guerre, et peu d’entre eux survécurent. Ils formèrent des clans, et découvrirent comment assujettir les humains en répandant la malédiction par un Baiser vampirique.

Valerius m’a donné le Baiser, ainsi donc je ne suis pas tout à fait un vampire, mais cela lui a donné un total contrôle sur mes actions. Pour devenir un vampire à part entière, il faut que le sang soit partagé. Ainsi, pour ma part, il me faudrait boire le sang de mon père pour que la malédiction coule enfin dans mes veines. C’est ce qu’on appelle l’Etreinte.

Bref, par la suite, les clans se sont entre-tués, créant des légions d’humains vampirisés. Ces humains qui reçoivent le Baiser ne sont que des vampires de seconde catégorie. Ils sont incapables de vampiriser d’autres humains, et ne vivent que pour et par leur maître. Pour un humain vampirisé, le seul moyen de s’élever dans la hiérarchie vampirique et de devenir indépendant, c’est de boire le sang d’un Sang Pur.

Toutefois, si le maître vampire venait à mourir, tous ceux qui ont été vampirisés subiraient le même sort que mon père est en train de subir, à moins qu’il ne boive le sang d’un autre Sang Pur, et deviennent les pantins d’un autre maître vampire. Valerius est le seul Sang Pur qui a choisi de rester sur Kristalia. Tous les autres sont partis, et j’ignore ce qu’ils sont devenus.

Vous devez commencer à comprendre maintenant, n’est-ce pas ? Je suis le seul à n’être qu’un vampire incomplet, marqué par Valerius lui-même. Dans la hiérarchie vampirique, je suis dans les catégories les plus basses. Toutefois, j’ai été marqué par un Sang Pur et, même après sa mort, son pouvoir continuera d’influer sur moi."

[Livre IV, Ch 5 Héritage, Aloysius contant à Rêverie l'origine de la race vampirique]

Les vampires sont des êtres solitaires : ils ne prennent aucun autre parti que le leur. Ils sont de nature profondément égocentrique, et agissent rarement pour le bien d'autrui. Leur soumission à un des leurs n'a aucun autre fondement que la crainte d'être terrassé par un plus fort que soi.

Enfin, le vampire est un être partiellement immortel. Le temps n'a aucun effet sur eux. Nulle lame ne peut les terrasser. Seule la luminomancie peut briser leur existence maudite. Ainsi que le Baiser d'un autre vampire ! Mais ils peuvent aussi choisir de se laisser mourir. S'ils ne boivent pas de sang pendant une durée trop conséquente, leur corps finit par pourrir, et ils se réduisent en cendres.

"- Tu ne comprends rien…ce n’est pas dans ce but que je t’ai élevé, Aloysius. C’est la malédiction des Angus qui nous maintient en vie. Quand tout sera fini, et que Neùri sera terrassé par nos alliés, la lumière reprendra ses droits sur l’obscurité, et nous seront balayés comme des ombres. C’est le Magna qui régit ce monde, c’est lui, la source de toute vie ; l’Hidraz n’est qu’un miasme infâme, un poison qui a toujours constitué notre être et qui à présent me ronge.

Point de mort douce, point d’âme ni d’élévation, point d’attente aux Portes Célestes, seul le néant attend nos corps vides. Est-ce là ce que tu souhaites chérir et protéger ? Seul le souvenir pourrait encore nous faire vivre légitimement, ou du moins rappeler à Isaia que nous avons un jour existé. Mais qui voudrait se souvenir des instruments du Mal, de ces pauvres hères qui jadis se laissèrent séduire par l’ombre, pour ne plus jamais en sortir…

Nous sommes condamnés, Aloysius. Nous avons su tirer parti de la malédiction pour continuer de vivre. Mais peut-on appeler cela vivre ? Nous aurions dû trouver le repos dans la mort plutôt que de souffrir les tourments infinis d’une malédiction que nous avons répandu comme une infection impitoyable…"

[Livre IV, Ch 5 Héritage, Valerius s'adressant à Aloysius]

~*~


Si vous choisissez la race des vampires, vous bénéficierez :
- un bonus de charisme : les personnes du sexe opposé se sentent irrémédiablement attirées par vous, et se mettent à éprouver des désirs qu'elles ne peuvent contrôler. Faites-en bon usage !
- le pouvoir de donner le Baiser aux humains, ainsi que l'Etreinte si vous voulez les vampiriser.
- la capacité de sentir partiellement les sentiments et les pensées d'autrui.
- une force, une agilité et une rapidité beaucoup plus développé que la race humaine.
- Une vision nocturne.
- vous pouvez utiliser la magie noire et la nécromancie.


En revanche, vous subirez les handicaps suivants:
- La lumière du jour vous affaiblit. La luminomancie vous détruit.
- Si vous ne buvez pas de sang pendant une durée prolongée, vous finirez en cendres !
- vous êtes incapable d'éprouver des sentiments de compassion, ou d'amitié sincère.
- Vous pouvez à tout moment devenir une Créature de l'Hidraz : soit parce que l'extase que vous procure le sang est trop intense, soit parce que vos propres crimes finissent par vous rendre fou.

_________________
~*~ Ce forum est protégé par :
http://www.copyrightfrance.com/phtml/p_logo1.php
Achetez le livre sur : http://www.simpleedition.com/index.php?main_page=product_info&cPath=22&products_id=383~*~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-isaia.my-rpg.com
 
Les vampires d'Hildegarde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» 2- Les vampires pour les nuls
» Vampires & Défis
» Les Vampires
» La chasse aux vampires ! [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Isaia :: ~ Entrez dans l'autre sphère ~ :: Les races-
Sauter vers: