Les Chroniques d'Isaia

Bienvenue dans le monde des rêves, ami voyageur ! Tu découvriras ici l'univers d'Isaia, ses légendes, ses maléfices, ses héros de guerre et ses créatures mystiques. Deviens à ton tour un héros d'Isaia en pénétrant dans le JDR basé sur le roman!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 -Prologue-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tisseur de Rêves
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 184

Feuille de personnage
Race: Administratorus Rex
Classe: Ecrivain
Réputation:

MessageSujet: -Prologue-   Mar 17 Nov - 11:59

Prologue


An zéro AC (Après la Création). La création de l’Empire marque profondément les consciences comme étant le premier système politique et social d’Isaia. Cette période, connue sous le nom de Premier Âge, est énigmatique pour les historiens, et s’acheva vers l’an 207 AC avec la mort de Neùri Arendroth.

Le Second Âge qui débuta fut une période troublée. Suite à l’hérésie de Neùri, les races inférieures furent chassées de la divine Isaia et, à travers le portail du lac Unshu, s’incarnèrent sur la terre de l’exil. Débuta alors une longue lutte de pouvoir qui dura trois cent ans. En l’an 507 AC, le modèle idéaliste impérial fut choisi pour régir le nouveau monde. Cette terrible guerre fut réputée pour avoir été le début de l’ère des hommes. Elle opposa les forces maléfiques d’un sombre conquérant à celles des races les plus pures d’Isaia. Les Aelundel se mêlèrent au combat, protégeant ceux qui avaient choisis de vivre sous leur égide. L’Humanité fut divisée ; certains s’allièrent avec les Eldariens et les Aelundel, d’autres choisirent d’emprunter la voie de l’Empire et de sauvegarder les principes de Neùri. La bataille dura trois cent ans. Trois cent ans où Solia ne brilla plus, et où la terre se teinta de sang…
Le continent de Kristalia, terre d’exil de Neùri, fut ravagé dans sa totalité par la guerre. Les Aelundel, trop fiers et sûrs de leur pouvoir, connurent un quasi-génocide. C’est ainsi que le terrible conquérant se proclama Empereur et put régner en maître absolu sur le continent de Kristalia. Son triomphe fut sans pareil, et on le considéra comme l’héritier légitime de Neùri.

Mille ans s’écoulèrent sous la domination des différents successeurs et descendants de l’Empereur. Toutes les races furent soumises à la volonté d’un seul homme. Le sentiment d’injustice s’amplifia, et la révolte s’organisa. Sous un régime qui se voulait autoritaire, nombreux furent ceux qui envisagèrent la nécessité de prouver à leurs descendants que l’Empire n’avait pas toujours été l’unique solution, que la norme n’était pas la soumission absolue ! Cette ère funèbre pour Isaia est sans doute la plus connue, car l’on retrouva des milliers de témoignages historiques sur les conditions de vie et les systèmes hiérarchiques au sein des colonies impériales. Cette longue et horrible période de terreur fut appelée l’Âge Noir. Noir, car le soleil avait fui les terres de l’est, théâtre des plus violentes altercations. Noir, car l’obscurantisme y régnait, et que l’on s’efforçait d’abrutir les populations pour mieux les gouverner.

Pendant ces mille ans, certaines races se rebellèrent et décidèrent de construire, dans des endroits secrets, des lieux protégés par la magie. Ces lieux permettaient aux Aelundel rescapés de prêcher en toute sécurité le soulèvement des peuples asservis. Ce fut une totale réussite, car pas plus de cent ans suffirent à provoquer des émeutes, puis, finalement, une véritable révolution. L’an 607 AC faillit voir la chute de l’Empire, lorsque Tyr, guerrier humain de l’ouest, pénétra dans l’Ariangsar, et mena ses troupes jusqu’aux portes de la forteresse d’Hagedorn, où siégeait l’Empereur. Ainsi la prospérité de l’Empire fut miraculeusement menacée, mais cet exploit ne fut que temporaire.

Suite à cet exploit, Kristalia fut divisée en deux territoires majeurs et inégaux. D’un côté, il y avait les terres chaotiques, vaste territoire de l’est, où les forces de l’Empereur, alliées aux créatures ténébreuses, menaient une véritable chasse aux races ennemies. De l’autre, il y avait les terres libres, territoire morcelé de l’ouest, où les Alliés s’organisaient et formaient chaque être capable de se battre à devenir un bon guerrier, et à prouver sa valeur en défendant tout ce qui semblait pur et innocent, tout ce qui pourrait encore nuire à l’Empire et ramener la paix. Certaines races, dont l’existence était à peine soupçonnée, préféraient vivre dans l’oubli, exilées dans des contrées inconnues, peu préoccupées par le destin de ce monde.
Kristalia connut alors une ère de résurrection. Les terres de l’Empereur restaient néanmoins dévastées, et chaque être touché par les ténèbres ne se nourrissait plus que de haine, de colère, de rancœur et de destruction. Telle était la malédiction du Dieu Sombre qui frappait ses partisans. Cependant, les Alliés avaient réussi à ramener vie et espoir sur Isaia. Certaines contrées étaient fleuries, d’autres pouvaient encore jouir d’un ciel azur et d’un soleil doux.

Les prêtres des terres libres, à l’aide d’un flux de Magna pur que l’on appelait luminomancie, érigèrent autour des plus grandes cités de la rébellion des barrières magiques. Trois cités s’érigeaient alors en ultime rempart contre les forces de l’Empire : on les appelait les Cités Blanches.

Ces Cités étaient l’incarnation même du pouvoir des Alliés, mais représentaient également la cible principale de l’Empereur. Toutefois, avec le temps, l’Empire en accepta provisoirement l’existence, fomentant patiemment des plans d’invasion. L’illusion de la sérénité partielle dont jouissaient les terres libres fit oublier à la rébellion sa raison d’être. Les récits de l’Âge Noir et les prophéties des Temples ne furent bientôt plus que des contes, et la jadis si triomphale Alliance s’évanouit dans les méandres du Temps.

Ainsi commence la légende des terres libres, en cette année bénie de 1507 AC. L’Âge Noir étant révolu, l’Âge de la Résurrection avait été proclamé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-isaia.my-rpg.com
 
-Prologue-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LOI] Lois héraldiques royales : prologue
» Prologue
» Prologue du film 16 Pokémon L'éveil de Mewtwo
» Prologue d'une étrange histoire.
» L'Épilogue du Prologue [One-Shot]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Isaia :: Libre Consultation :: Livre Premier - La légende des Terres Libres-
Sauter vers: